écoute
LFM Radio
en live

En ce moment à l'antenne

Dernier flash info
      flash-info
Dernier flash emploi
      flash-emploi
SOS Rentrée

Mantes -la-Ville a organisé son annuel forum SOS Rentrée. La semaine dernière, les étudiants en détresse étaient invités à la salle Jacques Brel pour trouver une formation qui la formation parfaite pour eux.

Pour la 8ème fois consécutive, le point information jeunesse  ( PIJ) de la ville organise SOS Rentrée. Le but : aider les jeunes en difficultés dans leurs parcours scolaires ou de formation à trouver des solutions. Pour cela, plus de 18 exposants étaient présents : Police, Armée, centre de formations et écoles spécialisées, tous ont répondu présents.  Ce forum, dédiés à tous les étudiants du Mantois intervient deux semaines après la rentrée, le moment pour faire un premier bilan, comme l’explique Vivien Deniot, responsable du PIJ et directeur du CCAS de Mantes la Ville. En effet, il affirme :  » SOS Rentrée existe pour trouver des alternatives après la rentrée. Que l’on soit sans formation ou pas ».

SOS Rentrée, du choix mais pas seulement

Pour les étudiants présents, ce forum est bien défini. Cependant, il manque à leur gout quelques exposants pour trouver tous les types de formations. En effet, pour les étudiants venus sur le forum « à la recherche d’une formation d’assistant manager, il n’y a rien qui corresponde ».

Parmi les 18 exposants présents, le centre de formation Epide avait son stand. C’est la seconde fois qu’il participe au forum SOS Rentrée. Il propose aux jeunes de 18 à 25 ans, sans formation, une seconde chance avec des remises à niveaux diverses. Pour Frédérique Fournier, chargée de relations entreprises au centre de Formation Val-de-Reuil, il est important d’être présent. En effet, déjà présent lors de l’édition précédente, 6 jeunes se sont inscrits dans son centre de formation. 4 ont été retenus, et tous ont réussi à trouver un travail en moins de 8 mois. Le forum est donc très positif.

Le forum SOS Rentrée  a accueilli plus d’une cinquantaine de jeunes.

Vous pouvez retrouver notre reportage complet ci-dessous :

Pas de commentaires

Ajoute un commentaire