écoute
LFM Radio
en live

En ce moment à l'antenne

Dernier flash info
      flash-info
Dernier flash emploi
      flash-emploi
21729040_1326844247438430_1954457464595161592_o

Cette semaine, prenons soin de notre cœur. C’est l’objectif de la semaine de prévention appelée  » La semaine du cœur  » Responsables de 150 000 décès par an en France, les maladies cardio-vasculaires constituent la première cause de décès chez les femmes et les plus de 65 ans. Il est donc important d’agir, et d’agir vite.

Selon une étude, les Français sous-estiment l’ampleur et la gravité des maladies cardiovasculaires : 77% d’entre eux pensent qu’elles provoquent moins de 200 décès par jour en France, alors qu’en réalité, on leur en attribue 400. La semaine du Cœur se veut donc préventive. Dépistage, conférence, apprentissage des gestes qui sauve, au total 110 actions sont organisées sur tout le territoire. Pour le docteur Patrick Assyag, il est important de respecter 7 critères pour un cœur en bonne santé. Parmi ces critères : une bonne activité physique, au moins 30 minutes par jour, une bonne alimentation, un taux de glycémie dans le sang peu élevé, tout comme pour le cholestérol ».

Les maladies du cœur, ce n’est pas seulement les personnes âgées

Comme le souligne l’OMS, 80% des infarctus du myocarde prématurés pourraient être évités par une prévention plus efficace des facteurs de risque. Et contrairement aux idées reçues, ce n’est pas forcément que les personnes âgées qui sont victimes de défaillance du cœur et donc de maladie cardiaque. En effet, cette année la prévention se veut tourner vers les jeunes. Et pour cause, des études ont démontré que les jeunes faisaient de moins en moins de sport. Que ce soit à l’école ou dans leur quotidien.

Un cœur ça s’entretient, ça se nourrit et ça se cultive. Il est donc important d’agir.

Vous pouvez retrouver notre reportage complet ci-dessous :

Pas de commentaires

Ajoute un commentaire