écoute
LFM Radio
en live

En ce moment à l'antenne

Dernier flash info
      flash-info
Dernier flash emploi
      flash-emploi
E-tonomy

Jusqu’au 15 octobre, les Mureaux accueillent le Salon E-Tonomy. Le premier salon français dédié à l’innovation et à l’autonomie. L’objectif : mettre en valeur les start-up et les acteurs de demain qui faciliteront, grâce à leur travail, le quotidien de tous.

E-Tonomy c’est 5 jours pour mettre en lumière entrepreneurs, citoyens et comprendre les enjeux de demain pour faciliter la vie quotidienne des personnes dépendantes. Au programme 2 000 visiteurs attendus pour découvrir les innovations des professionnels venus de 7 pays différents. Pour François Garay, maire des Mureaux, ce salon permet de faire rayonner la commune. En effet, il explique  » ce salon a pour ambition de rayonner de façon départementale et même de façon nationale. Notamment grâce à la présence de l’ancien président de la République, François Hollande, mais aussi avec la venue d’une délégation chinoise et d’étudiants des Etats-Unis ».

François Hollande, invité d’honneur, soutient les Mureaux

Pour cette première édition, un invité de marque était présent pour l’inauguration, François Hollande. L’ancien président de la République a salué ces initiatives des Mureaux et a rencontré les acteurs qui vont faire le monde de demain pour faciliter la vie de tous. Présent en tant que président de la fondation  » la France s’engage », il a soutenu le projet de ses jeunes entrepreneurs.

Les Mureaux ont également choisi un parrain d’envergure pour cette première édition.

Michaël Jérémiasz, quadruple champion de tennis paralympique. Il est aussi Co-fondateur de l’association « Comme Les Autres qui accompagne des personnes handicapées à la suite d’un accident de la vie dans leur parcours de reconstruction. Pour le sportif, la technologie et l’innovation sont les grands enjeux de demain pour le handicap. A travers son expérience , il en a d’ailleurs bénéficier à de nombreuses reprises.

Il explique :  » on a un accès direct à l’innovation sans s’en rendre compte. Lorsque j’ai eu mon accident il y a 17 ans, on m’a mis dans un lit médicalisé, je me levais avec un système de poulie, tout cela c’est de la technologie. On ne se rend pas compte mais on avance très rapidement. Il y a 17 ans, le fauteuil dans lequel je suis assis, qui pèse moins de 10 kg n’existait pas. Etre autonome avec un fauteuil qui pèse 25 kg, et le pousser toute la journée, c’est impossible. Il faut vivre avec ce temps, et la technologie fait partie de notre temps. »

Ce weekend, un Hackaton, un marathon de hackers de 54 heures est organisé dans le salon. L’objectif : pousser les initiatives citoyennes et encourager la transition numérique dans le domaine des services à la personne.

Vous pouvez retrouver notre reportage complet ci-dessous :

Pas de commentaires

Ajoute un commentaire