écoute
LFM Radio
en live

En ce moment à l'antenne

Dernier flash info
      flash-info
Dernier flash emploi
      flash-emploi
Djélali Résig

Djilali Rezig, est formateur dans un organisme de formation professionnelle. Chaque jour, il accompagne les jeunes pour qu’ils évoluent au sein de la société et les aident à s’intégrer dans le milieu professionnel. Âgés de moins de 26 ans, ils ont souvent été victimes de discriminations lors de leur scolarité, de leur recherche d’emploi mais aussi une fois qu’ils ont été embauché. C’est le cas de Souhaib, un jeune homme de 19 ans d’origine marocaine. Il explique que lors de sa scolarité  » les conseillères d’orientation m’ont demandé de m’orienter dans un bac pro à la fin de mon collège, car elles pensaient que je n’y arriverais pas au lycée. J’ai eu le doit à la phrase classique,  » tu as 13 de moyenne au collège, tu auras 8 au lycée » « .

Un manque de confiance

Souvent, les jeunes se retrouvent donc sans emploi, ou dans des filières qu’ils n’ont pas choisi. C’est alors à Djilali Rezig et son équipe de prendre en main ses jeunes. Leur but : les reformer et leur redonner confiance. En effet, l’accompagnateur pense que ces cas de discriminations les détruisent petit à petit. Ils perdent alors confiance en eux et en leur potentiel. Il explique :  » lorsqu’ils arrivent dans notre centre de formation, nous devons faire tout un travail de reconstruction ». Il ajoute ensuite :  » nous devons leur faire retrouver leur motivation ».

 Ne pas être défaitiste

Cependant, Djilali Rezig souhaite faire passer un message. Les discriminations dont sont victimes certaines personnes ne sont pas toutes les causes des problèmes d’embauche. En effet, certains sont juste « démotivés » selon lui et cherche  » des excuses « . Pour le formateur, il faut avant tout faire preuve de bon sens et surtout se donner  » deux fois plus ». Ne pas trouver de travail dès le premier entretien n’est pas une tare, il ne faut donc pas se démotiver.

Retrouvez l’interview complète réalisée sur le Live, ci-dessous : 

Pas de commentaires

Ajoute un commentaire