écoute
LFM Radio
en live

En ce moment à l'antenne

Dernier flash info
      flash-info
Dernier flash emploi
      flash-emploi
Catherine Arenou

Catherine Arenou, la maire sortante de Chanteloup-les-Vignes a été réélue pour un deuxième mandat avec 63, 24% des suffrages ce dimanche 15 mars. Elle faisait face à son ancienne adjointe à la vie culturelle, Latifa Kharja qui a réalisé 36, 75% des voix.

 

 « Je suis ravie ! J’ai une liste rajeunie, renouvelée, très dynamique et impatiente de commencer dès que la crise sanitaire sera passée. »

 

Gestion de crise

 

Un début de mandat peu commun en effet. Dans ce contexte très particulier lié au coronavirus, les maires des Yvelines déploient les grands moyens pour rassurer au maximum les habitants et assurer leur sécurité.

« Nous essayons de continuer à faire tourner les services publics qui sont indispensables à la ville. De faire preuve d’imagination pour créer encore plus de solidarité et de penser aux plus fragiles. J’ai directement mis en place une cellule de crise ainsi qu’une garderie pour les enfants des soignants, des pompiers et également le personnel qui travaille en prison et dans les Ehpad. Notre but est de simplifier au maximum la vie de ces personnes. »

Chanteloup a également mis en place une permanence téléphonique pour rassurer les habitants.

« Cela va nous permettre de réfléchir aux choses les plus importantes et redonner sens au priorités de la vie », optimise Catherine Arenou.

En France, le dernier bilan du coronavirus s’élève à 148 morts et 6 633 personnes contaminées.

Depuis ce midi, le pays est entré en confinement. C’est-à-dire que les Français ne pourront plus sortir de chez eux sauf pour aller faire des courses ou se soigner. Toute infraction sera punie d’une amende de 135 euros.

 

 « Je ne ferai plus de commentaires à ce sujet dans les médias »

 

Pourtant ni le coronavirus, ni les élections municipales ne semblent déranger les affaires des trafiquants de drogue à Chanteloup-les-Vignes.

Dans la nuit de dimanche à lundi, un homme de 42 ans a été blessé à la jambe. Il est connu par la police pour des affaires liées aux stupéfiants. Il n’a pas souhaité alerter la police malgré une blessure grave à l’artère fémorale. Il a été transféré à l’hôpital de Clamart.

La police évoque une « jambisation », une blessure qui sert à marquer les esprits lorsque quelqu’un a fauté pour non-respect du territoire de deal ou non payement.

Lors d’une interview dans les studios de LFM Radio, la maire sortante de Chanteloup avait déclaré que les médias et les élus devraient travailler ensemble dans les jours à venir pour redorer l’image de Chanteloup.

Elle s’est donc montrée plutôt agacée lorsque nous avons évoqué le sujet :

« Sauf erreur de ma part je ne suis pas ministre de la Justice ni de l’Intérieur. Je pense que je vais arrêter de parler dans les médias de ce qui n’est pas de ma responsabilité. Je ne ferais plus aucun commentaire sur ce que je considère n’être pas de la responsabilité de la mairie »

Catherine Arenou souhaite se concentrer sur les futurs grands projets qui attendent Chanteloup plutôt que sur une infime partie de la population, selon elle, qui fait acte de délinquance et qui n’est pas du tout représentative des habitants de la ville.

 

Lire aussi : CATHERINE ARENOU : « JE NE PEUX PAS ME RÉSOUDRE À ENTENDRE QUE NOTRE JEUNESSE NE RÉUSSIT PAS ALORS QUE POUR 80% D’ENTRE EUX C’EST LE CAS »

Pas de commentaires

Ajoute un commentaire