écoute
LFM Radio
en live

En ce moment à l'antenne

Dernier flash info
      flash-info
Dernier flash emploi
      flash-emploi
cheveux

En 2016, 174 000 personnes ont été atteintes d’un cancer. Avec les traitements, nombreuses sont celles à avoir perdues leurs cheveux et à avoir ressenti leur manque de féminité. Pour lutter contre ce sentiment, Suzy Coly, a décidé de lancer son entreprise qui fabrique des perruques en cheveux naturels à des prix à des prix accessibles à tous. Elle vient de lancer sa campagne  de crowfunding pour trouver des financements.

Pendant 11 ans, Suzy a été artisan perruquière dans l’esthétique. Mais depuis 4 ans, elle a décidé de changer de voies et de se spécialiser dans le secteur du médical. Une décision prise lorsqu’un membre de sa famille a été touché par un cancer. Chaque semaine, elle l’accompagnait pour ses séances de chimiothérapie et a fait une constatation. Les perruques synthétiques des femmes sont de mauvaises qualités. Elle explique  » cela faisait très moumoute qui brillait, ce n’était plus possible ».

Des prix exorbitants

Elle a donc décidé de créer des perruques en cheveux 100 % naturel hautes gammes. Et cela a des prix très accessibles. En effet, les perruques, même synthétiques sont très chers. Elles coûtent en moyenne entre 600€  et 2000 euros. Pour une perruque naturelle, il faut débourser encore plus : entre 1200€ à 4000 euros. La CPAM rembourse 125€, soit un reste à charge très important qui peut être vécu comme une double peine par ces femmes qui affrontent la Maladie. Suzy veut donc changer les choses. Avec sa campagne de crowfunding,  elle a un but : récolter des fonds pour acheter des bases de perruques. Ensuite, elle souhaite les réajuster pour pouvoir les vendre 400 euros. Un prix bien en deçà des prix du marché. Au maximum, les perruques ne devront pas dépasser les 800 euros. Pour cela, elle va utiliser une technique assez simple : les implanter cheveux par cheveux.

Réduire le temps de fabrication

De plus, elle veut réduire son temps de fabrication. En effet, aujourd’hui, confectionner une perruque prend 4 à 6 semaines. Aussi, Suzy veut réduire ce temps d’attente à 10 jours pour les femmes. Malheureusement, la jeune femme ne peut pas encore le faire car elle manque de stock. C’est aussi pour cela qu’elle a lancé sa campagne de crowfunding. Elle proposera 3 types de bases de perruques différentes avec le front de la perruque invisible pour un rendu très naturel.

Pour cela, elle a également beaucoup voyagé pour trouver des bonnes bases de cheveux. Elle s’est rendue au Pérou, le Brésil et l’Inde pour leur qualité.

Une priorité pour les femmes

Lorsque les femmes sont atteintes d’un cancer, elles perdent leurs cheveux au bout de deux à trois semaines de traitement. Ainsi, leur priorité est d’avoir une perruque car elles ont  » l’impression de perdre leur féminité ». Enfin, Suzy ajoute  » la première question posée lorsqu’elle apprenne qu’elles sont atteintes d’un cancer, c’est quand est-ce ce que je vais perdre mes cheveux avant même  de savoir si elles sont mourir ou non ? »

Pour ce projet le besoin total a été chiffré et évalué à  22 000 € afin de pouvoir développer et faire naître EMALIZSi  elle obtient  12 000€  grâce à cette campagne, je bénéficierai d’un prêt – financement solidaire à taux 0 de 10 000 € sous conditions du succès de cette campagne. Pour mettre en place son projet, Suzy a besoin de recueillir 12 000 euros. Cette somme permettra de financer son matériel, l’achat des cheveux, mais aussi les frais divers. Pour cela, il lui reste 50 jours sur le site Ulule.

Vous pouvez retrouver notre reportage complet ci-dessous :

Pas de commentaires

Ajoute un commentaire